Les 10 tendances 2018 de la mobilité internationale des salariés

photo

Crown World Mobility a lancé son rapport Tendances 2018 de la mobilité internationale des salariés. Dans une année considérée par beaucoup comme une année de croissance économique mondiale et d'incertitude géopolitique, le rapport est l'un des rapports de tendances les plus attendus par les chefs d'entreprise, les gestionnaires des ressources humaines et les cadres mobiles à l'international.

« Cette année, nous prévoyons que la génération du millénaire aura une influence encore plus grande sur les tendances de la mobilité », a déclaré Xavier Rubio, Directeur Général Crown Worldwide SAS en France.

« Le talent n'a sans doute jamais été aussi mondialement mobile qu'il ne l'est aujourd'hui, et la génération du millénaire à soif d'expériences internationales. Les déménagements d'aventure à bas prix et les déménagements DIY deviennent de plus en plus populaires. En fait, plus de la moitié (52 %) des entreprises ont désormais adopté des politiques de déménagement initié par les employés. Dans le même temps, les employeurs doivent réfléchir à la façon d'aborder les risques et les opportunités des nouvelles technologies et des déménagements DIY, comme les options de voyages en ligne non réglementées telles que Airbnb ou Uber d'une part et les avantages potentiels de l'analyse de données d'autre part. »

 

Paris, l'une des villes les plus chères pour les expatriés, reste une plaque tournante pour les organisations internationales ayant donc besoin de talents.

Crown World Mobility a exposé 10 tendances clés pour l'année à venir :

 

1. Nouvelle orientation sur le partenaire d'accompagnement

Bien que souvent vu en Europe, la double carrière est devenue une tendance mondiale émergente cette année. Autre élément, il y a une recrudescence des partenaires d'accompagnement masculins avec l'augmentation de femmes cadres. Cela signifie que les entreprises doivent réviser les programmes de soutien traditionnellement destinés aux partenaires féminins et concevoir de nouvelles solutions créatives comme proposer des possibilités d'emploi locales ainsi que diverses communautés de réseaux de pairs adaptées aux hommes.

 

2. ROI de la mobilité

Cette année, nous allons voir davantage de débat et de mouvement autour du ROI (retour sur investissement) de la mobilité. On devrait s'éloigner des politiques uniformisées, avec une actualisation des mesures de ROI, dont une sélection adaptée des priorités de l'entreprise, des objectifs fonctionnels commerciaux et des priorités des employés.

 

3. Montant forfaitaire et allocations en espèces en hausse

Pourquoi ? La génération du millénaire en début de carrière peut rechercher des déménagements à faible coût avec davantage de flexibilité et de choix, et les employeurs sont impatients de se concentrer sur l'expérience globale des employés.

 

4. Diversité de la mobilité 2.0

La diversité et inclusion (D&I) devient de plus en plus importante pour les entreprises internationales. Les organisations ayant des cultures de D&I fortes mettent davantage l'accent sur la diversité dans la mobilité, et le rapport prédit une éligibilité et une flexibilité accrues dans les politiques pour atteindre les objectifs de diversité, comme rendre les politiques de famille divisée plus solides pour soutenir les familles homosexuelles et à double carrière.

 

5. Obligation de diligence, gestion des risques et bien-être des assignés

La prolifération des options de voyages en ligne tels que Airbnb, Uber ou Kayak constitue une tendance clé à surveiller. Tandis que les entreprises encouragent généralement les employés à utiliser les systèmes de l'entreprise pour les déplacements et les déménagements, les voyages DIY sont en hausse et la génération du millénaire pourrait être plus encline à envisager ces options en ligne comme des options attrayantes ou moins coûteuses. Les employeurs doivent mettre à jour leur politique de mobilité et les communications aux employés pour atténuer les risques associés aux choix non réglementés. En plus de mettre en place des mesures de gestion des risques, telles que la technologie de suivi des voyages, de nouvelles mesures de sécurité, les entreprises investissent de plus en plus dans les programmes de santé et de bien-être des employés, permettant de réduire le stress et d'augmenter la productivité.

 

6. Mobilité intelligente

Combien de temps faut-il aux employés pour être opérationnel au travail après un déménagement ? Si nous augmentons le nombre d'assignées, notre futur pipeline de leadership comprendra-t-il également davantage de femmes ? Ces types de questions importantes pour l'entreprise peuvent maintenant être traités en utilisant l'analyse de données.

 

7. Les modifications du code fiscal américain ont un impact sur la politique - il ne s'agit pas uniquement d'une question nationale

Tout comme le Brexit, les modifications apportées au code fiscal américain ne sont pas uniquement des questions nationales. L'annulation de la déduction de certains frais de déménagement devrait entraîner des changements dans la politique, par exemple, un plus grand nombre d'organisations pourraient proposer des sommes forfaitaires pour des dépenses de déménagement ou favoriser des affectations à court terme plutôt qu'à long terme.

 

8. Déménagements initiés par les employés

Le talent n'a sans doute jamais été aussi mondialement mobile qu'il ne l'est aujourd'hui, et la génération du millénaire à soif d'expériences internationales. Les déménagements d'aventure à bas prix deviennent de plus en plus populaires. En fait, plus de la moitié (52 %) des entreprises ont désormais adopté des politiques de déménagement initié par les employés.

 

9. Économies de coût

D'où proviennent les économies de coûts en 2018 ? De plus en plus d'employeurs utilisent des politiques flexibles et approchent de manière créative l'élaboration de politiques alignées sur les entreprises et d'alternatives aux expéditions de biens ménagers pour des affectations à long terme. Les organisations doivent trouver un équilibre entre les économies de coûts et l'acceptation des affectations et la satisfaction des employés.

 

10. Rapatriement

Tandis que 87 % des entreprises abordent le rapatriement dans leurs polices (contre 82 % en 2015), seules 9 % abordent des sujets tels que les briefings d'intégration du rapatriement et l'assistance au ROI des affectations. Cette année, le débat prendra de l'ampleur et les entreprises les plus créatives et axées sur la mobilité des talents contribueront à bouleverser cette étape historiquement la moins développée du programme d'affectations internationales.

 

La tradition de Crown World Mobility est de réfléchir sur les événements et les changements mondiaux ayant une influence sur l'environnement commercial et sur la manière dont les employés, les employeurs et les outils évolueront pour relever de nouveaux défis en constante évolution. Cette réflexion a donné lieu à sa liste annuelle des tendances.

Xavier Rubio a conclu : « Les tendances de 2018 de Crown World Mobility inspireront des idées novatrices et des solutions créatives non seulement pour l'industrie de la mobilité internationale, mais également pour tout chef d'entreprise intéressé par les stratégies globales en matière de talents et de personnes. Cette perspective souligne que les perturbations sont devenues une réalité de la vie des entreprises, nous allons donc de l'avant avec optimisme. »

 

Veuillez télécharger le rapport des tendances 2018 de la mobilité internationale (en Anglais) sur https://www.crownworldmobility.com/en-us/blank_page/2018-global-mobility-trends.

 

Retour aux actualités